vide  
Porte-bébé Boba X Porte-bébé Boba 4G Écharpe de portage Boba Wrap Porte-bébé Boba Air Boba Hoodie Accessoires Vidéos
Facebook Boba Intsgram Boba
FRAIS DE PORT OFFERTS
Nous sommes sous le charme du style Sashiko et Kantha
par Heather Philipp, 10 janvier 2018


Le travail d'aiguille traditionnel a tout pour nous plaire. Quand la broderie créative à la main sert à réparer et renforcer des tissus teints et cousus à la main avec amour, autant dire que nous fondons de plaisir. L'histoire, l'inventivité et la qualité méditative des couvertures Kantha et les ornements Sashiko nous piquent en plein coeur. Cet amour nous a rendu accros à Pinterest, nous a permis de sublimer les habits usés de nos têtes blondes, et a même inspiré certains designs de porte-bébés et écharpes de portage.





Le Sashiko trouve ses origines dans l'ancien Japon traditionnel, probablement au 17e siècle, en réponse à un décret impérial spécifiant que les vêtements des classes "paysannes" devaient être exclusivement bleus ou gris, que les points de couture ne pouvaient pas être plus longs qu'un grain de riz et les rayures plus larges qu'un brin de paille. La technique du Sashiko fut d'abord utilisée par les femmes de fermiers et de pêcheurs afin de réparer et prolonger la vie de vêtements usés, de renforcer des habits pour l'hiver et d'embellir des tenues du quotidien. C'était là leur "mission hivernale", de la même façon que les femmes américaines de l'époque coloniale filaient, tricotaient et matelassaient durant les mois d'hiver les plus froids.

Sashiko, prononcé "sach(i)ko" avec un "i" presque muet, signifie "piquer petit". Traditionnellement, il existe deux types de Sashiko. Le style moyozashi crée des motifs formés de longues lignes de minuscules points qui ne se touchent jamais. Cette "couture faufilée" a été choisie pour notre porte-bébé Boba 4G "Running Stitch" et pour notre écharpe Boba Kantha (bien que la couture de l'écharpe Boba Seville soit quelque peu similaire, elle s'inspire d'un autre style).





Le second style s'appelle Hitomezashi, "point unique". Ce style s'applique à un grand nombre de motifs, comme le point médaille, le point fleur de riz, le bambou tressé et le point kaki. Nous avons choisi le point kaki (kaki no hana en japonais) pour notre écharpe Boba Persimmon Sashiko.





La technique Sashiko, utilisée pour réparer des tissus, consiste en une technique de couture appelé "boro". Le boro utilise des chutes de tissus pour renforcer les vêtements et les rendre plus résistants au froid. La rareté des tissus, ainsi que leur prix élevé, en faisaient une commodité précieuse aux yeux de la classe ouvrière pour qui la moindre chute de tissu était importante. Les vêtements étaient donc réparés et utilisés aussi longtemps que possible. Les vêtements usés du quotidien, tels que les kimonos et les pantalons (ayant déjà eux-mêmes été réparés), étaient utilisés en couches pour matelasser les tenues de travail, le but étant essentiellement de "gonfler" les vêtements pour qu'ils soient plus chauds et plus résistants. Lorsque les tenues de travail étaient si usées qu'il en était impossible de les réparer, elles étaient recyclées en autres objets du quotidien, comme des tabliers ou des sacs, et ultimement en chiffons ou torchons. Cette technique de matelassage boro sashiko ressemble grandement au Kantha, une tradition vieille de plusieurs siècles trouvant ses origines auprès de Bouddha et de ses disciples, mais attribuée à l'Odisha et au Bengale occidental en Inde, ainsi qu'au Bangladesh. La technique Kantha, comme le Sashiko, utilise de petits points droits pour coudre ensemble plusieurs épaisseurs de vieux saris. Bien que formant des coutures faufilées, les points créent souvent des motifs multicolores élaborés. Une fois les coutures et broderies terminées, on obtient des oreillers et couvertures uniques aux allures de kaléidoscope, transmis de génération en génération.





Bien que cette pratique trouve ses origines dans les régions pauvres de l'Inde oriental, où le recyclage d'anciens tissus permettaient aux populations de garder bien chaud, elle a depuis évolué pour devenir une forme d'artisanat inestimable, objet de toutes les fiertés dans la mode moderne indienne. Les femmes signent même leurs créations. Il existe une grande variété de styles et tissus Kantha. C'est un genre populaire chez les touristes du Bengale occidental et du monde entier, un genre qui permet bien souvent aux femmes des régions pauvres de gagner un peu d'argent. La créativité de notre espèce n'a semble-t-il pas de limites. Là où la nécessité nourrit l'esprit d'inventivité, la créativité est un besoin irrépressible. Le Sashiko et le Kantha en sont l'expression la plus glorieuse. Dans les cercles académiques, on parle de "limite créative" qui donne vie à des oeuvres d'art d'une incroyable beauté.

Découvrez l'histoire et la technique des points Sashiko ici, grâce à ce tutoriel. Pour découvrir les origines et la technique du Kantha, suivez ce lien, où vous trouverez de nombreux autres articles pour approfondir votre aventure.



les avantages

La marque BOBA

L'histoire de la marque
Blog
Vidéos et instructions
Foire aux questions

Protège-bretelles BOBA

Points de vente en France

Boba sur les réseaux sociaux

Facebook Boba Intsgram Boba

La boutique

FAQ - Boutique
Expéditions et Retours
Paiement sécurisé
Protection des données personnelles
C.G.V. et Mentions légales

Contactez notre SERVICE CLIENT
du lundi au vendredi de 08h30 à 16h30
(le mercredi de 9h00 à 12h00)
Tél : 04.67.67.16.15 (prix d'un appel normal) ou via notre formulaire de contact

porte-bébé Boba Family - distributeur boba
porte-bébé Boba Family

Copyright © Boba
Grossiste puériculture

Porte-bébé BobaFamily